A Arleuf ce dimanche 15 juillet, tous les marcheurs ont le sourire malgré les courbatures de la veille. Nous nous retrouvons autour d’un café avant d’entamer cette étape de 15 kilomètres.

En fin d’après-midi, l’arrivée à Anost se fait en chantant : une belle entrée en matière pour la soirée et le bal « à gueule » à la Maison du Patrimoine Oral de Bourgogne. Avant, une pause s’impose au café du village : coupe du monde oblige ! Habitants, marcheurs, chanteurs… tout le monde s’est réuni dans une petite pièce, les yeux rivés sur un écran de télé. Une parenthèse somme toute assez surréaliste dans cette journée !

Un bal « à gueule » c’est quoi ? Et bien, c’est un bal chanté. La musique est « lancée » à la voix. Justin Bonnet et une quinzaine de chanteurs amateurs ont donné du gosier pendant plusieurs heures, les pieds des danseurs ont suivi. Tout ce petit monde s’est jeté à l’eau, sans la bouée rassurante d’une vielle ou d’une clarinette !

Vos retours…

« Randonner en chantant ! Superbe idée, à refaire ! »

« Super rando + chansons géniales ! »

« Les concerts sont très bien choisis, agréables, surprenants, drôles, déconcertants, enrichissants… »